CUISINE DE ZIKA

Sucrés


HRISSA HLOUWA BÔNOISE POUR RAMADAN 2011

 

HRISSA HLOUWA TYPIQUE DU TERROIR  BÔNOIS

une spécialité Algérienne traditionnelle pour ramadan 2011, très appréciée par les Bônois que l'on prépare à ramadan et que l'on déguste avec le café à la rupture du jeûne

 

Une douceur de notre enfance et aussi loin que je m'en souvienne , j'ai vu grand mère et maman par la suite la préparer la veille de ramadan.

 

L'odeur de la fleur d'oranger extraite des fleurs des bigaradiers ( zenbee ), grâce à l'alambic qui date de mes ancêtres, intense, envoûtante embaumait toute la grande maison!!

 

Cette odeur entêtante de MA Z'HAR ( eau de fleur d'oranger ), on la retrouvait aussi en accompagnant mon père ma sœur et moi étant jeunes aux halles du marché central du centre ville.

L'odeur de la hrissa hlouwa rivalisait avec les pâtisseries traditionnelles de ramadan, Dattes, Dattes fourrées à la pâte d'amandes, Baklawa, Ktaïefs,  Halwa Turque ou chamia, Halwet Halkoum ( loukoum ), c'est si loin ce temps là, que de nostalgie !!!!

 

Hrissa hlouwa Bônoise est à base de beurre et de grosse semoule , on peut utiliser la moyenne à défaut !!

elle est un peu similaire de la hrissa Tunisienne 

Elle est différente de celle de L'Algérois de part sa composition et son appellation kalb el louz

 

 C'est une préparation à faire la veille en mélangeant et en incorporant  le sucre soigneusement à la semoule puis  le beurre en laissant reposer toute une nuit de préférence couverte de feuille plastique! ASTUCE DE MAMAN

 

Le lendemain on continue la préparation , sinon on la prépare et on laisse reposer le plus longtemps possible entre les deux étapes, garantie du succès !!

 

Pour dire aussi, çà n'est pas évident de la réussir malgré que ce soit simple et effectivement inratable, 

il ne faut pas hésiter à s’entraîner avec de petites quantités

Recette remontée pour ramadan 2015 

 

artimage_439224_3683284_201110060509174.jpg

 

 

 Ingrédients :

 

Il vous faut: 500 g de semoule de blé dur

250 g de sucre,

200 g de beurre fondu et clarifié

sel

eau de fleurs d'orangers, 1 verre à thé, ( 125 ml environ ou plus , la pâte doit être molle mais qui se tienne, 

 

Pour le sirop, il faut:

1,5 litre d'eau,

750 g de sucre,

eau de fleurs d'orangers,

amandes pour décorer.

 

 

Préparation:

Dans une auge ou jatte en bois 

mélanger le sucre et la semoule la veille, ajouter le beurre 

frotter entre les paumes des mains pour bien incorporer le beurre et laisser reposer toute une nuit.

 

Le lendemain, 

asperger d'eau et de fleur d'oranger afin d'obtenir une pâte molle et souple, ne pas pétrir, 

verser dans un plat beurré plat allant au four,

tasser pour bien égaliser l'appareil,

découper des carrés  réguliers, enfoncer les amandes

laisser reposer un peu le temps de chauffer le four, plus çà repose meilleure elle sera

enfourner à 200°, 45 mn, environ selon vos fours

retirer du four dès que la harissa prend une belle couleur

 puis arroser avec le sirop que vous aurez préparé au préalable en 2 ou 3 étapes, 

laisser absorber toute une nuit 

déguster avec un café ou thé 

 

Dans l'Algérois, on pose une couche d'amandes moulues entre deux couches de pâte, d'où l'appellation kalb el louz ( cœur d'amandes )

 

 

   

 

    

 

 Hrissa hlouwaGâteau de semoulehrissa hlouwa Bônoise , ramadan  gâteaux Algérienssemoulebeurre   ramadan 2011 , kalb el louz , amandes 


26/06/2015
2 Poster un commentaire

M'CHAHDA / CRÊPES MILLE TROUS D'ANNABA

 

 M'chahda, crêpes mille trous d'Annaba,  recette traditionnelle à la semoule exclusivement, miel nature et beurre fermier, parfois on utilise du sucre ! Maman ajoutait du vinaigre blanc une fois la pâte faite pour l'alléger et l'aérer.

La plupart du temps, quand je prépare du jéri, je fais de la salade de poivrons grillés et des m'chahdas en dessert,

çà fait le bonheur de mon jeune fils! Eh oui , je suis heureuse de le voir tout engloutir, ne croyez pas qu'il en soit obèse pour autant.

 M'chahda  à la semoule est longue de préparation, elle nécessite tu travail et du repos

C'est un entremet en réalité que l'on sert comme le talejt ( recette à venir )

peut être servi pour le goûter autour d'un bon café !

M'chahda, devient baghrir dans d'autres régions d'Algérie !

 

 

Ingrédients:

 

 De la semoule fine, environ 500 g,

1 oeuf,

sel,

1cc de levure instantanée,

 2à 3 cs de vinaigre blanc

de l'eau tiède. 

 

 

   

Préparation: 

 

Mélanger tous les ingrédients ensemble, en faisant des mouvements circulaires avec la paume de la main afin d'obtenir une pâte homogène ni épaisse ni coulante

il ne faut pas trop pétrir pour éviter la libération du gluten.

la pâte ne doit pas être trop épaisse ni couler

ajouter de la semoule si nécessaire ou de l'eau tiède

Laisser reposer. La semoule demande un temps de pause et les mille trous ne seront que meilleurs

La pâte aura la consistance des pancakes

Tamiser la pâte pour ôter les grumeaux et ajouter le vinaigre, mélanger, et laisser reposer .

Cuire sur une tôle en métal lourd, cuivre ou autre, mais pour celles qui ont une crépière, c'est

encore mieux, en déposant par petites louchées la pâte qui ne doit pas couler 

Servir avec du beurre frais , miel ou sucre.

 

Désolée, j'ai raté les photos qui ont été prises dans la pénombre !!

 

 m'chahdacrêpes mille trouscuisine Algérienne , m'chahda à la semoulemille trous traditionnels Bônoisentremet , dessertgoûter 


28/09/2011
0 Poster un commentaire

M'halbi Bônois / riz concassé au lait et fleur d'oranger - Cuisine Algérienne / recette inédite

 Recette du terroir Bônois, de la cuisine Algérienne, mhalbi et une sorte de crème de riz, mais là, le riz est trié, lavé, séché à l'air et concassé, mais non réduit en poudre, est servi pour les soirées ramadanesques, certaines fêtes, en fin de soirée tel que circoncision par exemple, lorsqu'elle est organisée pendant ramadan!

Le mhalbi Bônois est décoré de cannelle en poudre , chaque famille a ses propres dessins! et les oléagineux n'étaient pas utilisés, c'est juste un ajout personnel ! 

Les décorations traditionnelles sont à la cannelle en poudre en forme de branches d'arbres stylisés, une croix avec 1 point de cannelle dans chaque carré, sont les plus utilisées jadis !

C'est un entremet ou peut servir de dessert !

Un entremet que j'ai déjà publié en 2008

 

 

 

Première publication inédite 

mhalbi 1.jpg

 

 

  Pour 1 litre de lait, il faut:  

1 bonne tasse à café de riz lavé, séché à l'air et à peine concassé au moulin à café, en aucun cas réduit en poudre

4 cs de sucre, plus ou moins selon votre goût

quelques gouttes d'extrait de fleur d'oranger,  

1 verre d'eau,

cannelle pour décorer.

 

Verser 1 verre d'eau dans une cocotte à fond épais, le riz et la pincée de sel,

 placer sur feu doux et remuer,dès que çà devient consistant,

ajouter le lait petit à petit, ne pas cesser de remuer, c'est le seul hic!!!

Ajouter du lait si le riz absorbe rapidement le liquide,

terminer avec le sucre et laisser cuire sans cesser de remuer pour éviter que cela caramélise,

ajouter la fleur d'oranger en dernier,

 sortir du feu et verser rapidement dans des assiettes , décorer avec de la cannelle.

 

 

 

 

 Le décor reste toujours au goût de chacun , à la cannelle traditionnellement !

  Vous pouvez parsemer de pistaches, de noix ou d'amandes broyées , pas nécessaire !

 

 mhalbimhalbi BônoisMhalbi à la cannelle , ramadan 2011recette inédite, crème de riz   , ramadan 2013Algérie 


17/04/2011
0 Poster un commentaire

PATATES DOUCES

 

PATATES  DOUCES

 

 

 

Brosser et laver des patates soigneusement, les piquer ou enfoncer des

 

brochettes métalliques

 

à l'intérieur des patates puis enfourner à + de 200° pendant 1 h 30 mn à 2h selon la grosseur

 

des patates. Consommer tiède. 

 

 

 


05/03/2011
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Cuisine pourraient vous intéresser