CUISINE DE ZIKA

ROUSS BRATEL

 

 Tajine ou ragoût,  de fèves aux artichauts ( rouss ou ros bratel) typique de la cuisine Bônoise , rouss bratel veut dire dans le jargon des autochtones de Bône "têtes pêle-mêle", une appellation que lui donnaient mes ancêtres Bônois de souche , et qui est inconnue ailleurs,

comme mon blog est dédié à la cuisine du terroir Bônois entre autres, donc je m’attelle à donner des anecdotes , us et coutumes autour des vieux plats !

Déjà publiée sur un site en 2009 .

 

 

 Qui se décline soit avec des fèves décortiquées ou encore avec leur cosse quand elle est tendre et auxquelles  , coupées en petits morceaux auxquelles on ajoute du fenouil.

Mais là, je vous donne la recette avec des fèves écossées,et pas besoin de leur ôter leur bout noir, elles sont encore tendres et fraîches.

 

rous bratel1.jpg

 

1 kg de fèves fraîches écossées,

3 à 4 fonds d'artichauts coupés  en deux,

5 à 6 gousses d'ail selon leur grosseur,

1 cs de concentré de tomates, plus ou moins selon que vous souhaitez plus de tomates ou pas !

coriandre fraîche ciselée,

1 oignon,

sel,

3 à 4 cs d'huile.

 

   Faire revenir l'oignon ds l'huile,

ajouter les fèves, la tomate, couvrir d'eau, saler ajouter l'ail pilé, laisser mijoter à couvert.

 

   A mi-cuisson ajouter les fonds d'artichauts, couvrir et terminer la cuisson,

les fèves doivent être fondantes, rectifier l'assaisonnement, retirer du feu et parsemer de coriandre fraîche.



05/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi