CUISINE DE ZIKA

MAKROUDS EL KOUCHA ET KAAK MANKOUCHE A LA SEMOULE / TERROIR BÔNOIS

 

 

 

 

   MAKROUDS EL KOUCHA ET KAAKS MANKOUCHE TRADITIONNELS TYPIQUES TERROIR BÔNOIS / GÂTEAUX TRADITIONNELS ALGERIENS

Ces makrouds sont typique de la cuisine du terroir bônois particulièrement et de l'est algériens, ils sont propres à cette région d'Algérie uniquement malgré qu'ils ont fait du chemin, ils sont bien à nous , il faut le savoir !

Le makroud du terroir bônois diffère du reste des régions de l'est ! Au même titre que la ghraiba d'ailleurs

 

 

 

Ingrédient : 

Avec des mesures traditionnellement infaillibles

3 mesures de semoule moyenne

1 mesure + 1/2 mesure de beurre clarifié, pas de smen du commerce qui n'est autre que de l'huile figée

Avec le poids

1 kg de semoule moyenne

500 g de beurre clarifié et débarrassé du babeurre, 

1 cc de sel

eau de fleur d'oranger pour ramasser la pâte selon le besoin

 

 Farce :

1 kg de Ghars ( dattes écrasées spéciales makrouds) pétris avec un peu d'huile, eau de fleur d'oranger, 3 à 4 clous de girofles moulus, 1cs de cannelle moulue.

elle doit être de la même consistance que celle de la pâte

 

Préparation du makroud

Pour commencer faire fondre le beurre s'il s'est figé,

dans une gas3a, auge ( grande jatte) verser la semoule, le beurre chaud et travailler jusqu'à ce que la semoule soit bien imprégnée et devienne crémeuse,

Astuce de maman

faire une boule dans le creux de la main et laisser tomber, si la boule ne se brise pas , c'est que votre pâte est à point, sinon, ajouter un peu de beurre et travailler.

Mettre un peu de sel dans un coin de la jatte,

 Asperger d'eau additionnée d'eau de fleur d'oranger et ramasser la pâte sans pétrir, la pâte ne doit absolument pas être pétrie, laisser reposer couvert de plastique

  

Pétrir le ghars avec les ingrédients désignés, après l'avoir nettoyé et débarrassé de ses noyaux et pédoncules

il faut obtenir une pâte malléable, enduire d'huile et laisser de côté.

 

Reprendre la pâte, si vous constatez qu'elle s'est asséchée, asperger la d'eau de fleur d'oranger et remuer sans pétrir

former des boudins , y creuser une sorte de gouttières où vous y placer les boudins de ghars, refermer la pâte, allonger en un boudin de 4 cm de diamètre, aplatir à l'aide  d'une sorte de moule spécial makrouds ( marchem ) ( sur une épaisseur de 1,5 cm et découper en suivant les dessins de l'emporte pièces.

puis égaliser les bordures à l'aide du marchem, moule; pour que çà soit uniforme.

 

Astuce de maman

Avant de finir de former tous les makrouds

allumer votre four et le chauffer

tester si la cuisson est impeccable des makrouds, s'ils s'effritent au four ou à la friture d'ailleurs pour makrouds el makla, ajouter une poignée de farine à la pâte et l'incorporer délicatement sans pétrir

 

Finir toute la quantité, déposerez les pièces dans un plateau  bien serrés , couvrir de plastique 

laisser reposer toute une nuit dans un endroit frais de préférence avant d’enfourner,

perso, je préfère envoyer mes makrouds cuire à la boulangerie du coin pour qu'ils soient meilleurs. Ils doivent prendre une jolie couleur dorée sans pour autant être croustillant en aucun cas,

les makroud doivent être fondants

 

KAAK MANKOUCHE TRADITIONNEL TERROIR BÔNOIS :

 

Pour ces gâteaux traditionnel ils sont confectionnés avec la même pâte que celle des makrouds à la seule différence, c'est qu'on lui ajoute une bonne poignée de farine et que l'on incorpore soigneusement sans trop pétrir

 laisser reposer le plus possible, il ne faut pas être pressé pour confectionner ces pâtisseries !

De la même façon que pour les makrouds, 

faire des boudins moins gros, de 2 cm de diamètre, les creuser et y placer dans la rigole le ghars préparé comme pour les makrouds

refermer le boudin et l'affiner pour obtenir un diamètre de 2 cm plus ou moins

couper des tronçons de 15 cm plus ou moins et former un anneau que vous fermer soigneusement

à l'aide d'une pince spéciale kaak, ( mounkache ), pincer la pâte pour obtenir de jolis dessins réguliers

tremper une allumette dans du colorant rouge et faire trois points dessus, dans le temps avant qu'il n'y ait du colorant sur le marché, maman se servait de ses vieux rouges à lèvres pour maquiller ses kaaks, j'espère que cette anecdote ne sera pas usurpée par ceux qui se servent chez moi, ils se reconnaîtront hé hé !!!!!

laisser reposer le plus possible

puis enfourner à four très chaud , préalablement préchauffé  

3  mn plus tard, baisser le four à 180°, pour 15 à 20 mn, les gâteaux doivent prendre une belle couleur dorée, ils ne doivent pas être croquants

 

Recette ghraiba classique d'origine andalouse à base de beurre clarifié , smen froid nécessairement pour s'assurer qu'il n'y a aucune trace de babeurre ou autres impuretés qui gâcheraient les gâteaux.

 

Les montécaos bônois sont au beurre clarifié ( smen très froid ) que l'on prépare la veille ou le matin en le plaçant au réfrigérateur pour qu'il fige, ainsi on est sur de nous débarrasser du babeurre et des impuretés du beurre.

La préparation se faisait à la force des bras , le smen frais doit être battu avec le sucre glace jusqu'à devenir crémeux ( رَغْوَه ) pour qu'on puisse ajouter la farine progressivement en travaillant sans cesse.

Nos mères et grands mères travaillaient le beurre et le sucre jusqu'à s'essouffler en faisant des mouvements circulaires et en battant la crème mousseuse obtenue dans une auge en bois ( gass'3a )

la ghraiba bônoise est à base uniquement de smen froid, sucre glace et farine, aucun autre ajout et même pas le sel ni arôme pour la recette de base classique. 

 

1 mesure de smen, beurre clarifié froid

1 mesure moins 2 bons doigts de sucre glace moins 1 doigts

3 mesures de farine plus ou moins à ajouter progressivement après avoir bien travaillé le smen et le sucre jusqu'à obtention d'une crème

tester avec 1 ou 2 montécaos pour voir la tenue des ghraibas à la cuisson, après vous aviseriez si vous ajouter de la farine ou pas, les ghraibas ne sont pas si aisé que cela à réussir lorsqu'il s'agit de la recette classique sans autre ajout .

 

 kaak mankouchekaak nakacheghars , makroud - makroutgâteaux traditionnels Algérienspâte de dattes , pâtisserie orientaleAïd el fitr 



04/09/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Cuisine pourraient vous intéresser