CUISINE DE ZIKA

MATLOU3- MATLOUH OU GALETTES LEVEES ET RECETTE MATLOUH FRIT

 

   Les matlouh , matlou3 ou matloue, sont des galettes levées à base de semoule de blé dur, la pâte est très molle, qu'on laisse pousser, sert comme accompagnement de plats ou de chorbas ( jéri). On les parfume de nigelle et de sésame traditionnellement, chose que je ne fais pas , car  durant mon enfance et lorsqu'il y avait des galettes, je passais mon temps à les enlever méticuleusement alors que le reste de la famille avait fini son repas , je traînais toujours à cause du nigelle, je n'appréciais pas le goût .

Je vais vous parler aussi du matlou3 el hout  ( galette levée frite pour poisson )  est une galette levée frite dans notre tradition culinaire Bônoise , Algérie,  et il accompagne exclusivement le poisson, alors ce sont de grandes galettes qu'on étale à même la jatte, on laisse pousser puis on les coupe en carrés et on les passe dans une friture chaude, au printemps et en été les matlouh el hout ( matlouh pour poisson ) sont très appréciés chez les vieilles familles Bônoises, se sont mes deux grands mères et maman qui tiennent à les préparer quand il y a du poisson !

recette à venir !

 Matloue, littéralement, "galette levées "

Aujourd'hui , place au matloue classique !!

 

 

 

Pour environ 3 galettes, il vous faut: 

 

1 kg de semoule moyenne, ou fine de blé dur de très bonne qualité et riche en gluten, on a besoin d'élasticité

1cs pleine de levure instantanée ( pour pain ) ,

du sel , ma foi c'est au pif!

7 g de levure chimique

2 cs d'huile neutre, astuce de maman

600 à 700 ml d'eau tiède

Graines de sésame et de nigelle , 1 cc, pas mis.

 

  

 Placer votre semoule dans une jatte, 

ajouter la levure instantanée , bien mélanger

puis faire une fontaine et verser l'huile, le sel et l'eau tiède peu à peu, de quoi obtenir une pâte molle presque collante, 

couvrir et laisser pousser, çà doit doubler de volume.

  

 

 

 

 Reprendre puis la pétrir 10 à 15 mn et même beaucoup plus si vous vous servez de vos petites menottes , servez vous d'un pétrin si possible

la pâte doit être souple , se détachant des parois de la cuve et élastique, un bon pain bien pétri doit être souple, élastique et faire de bulles qui s"éclatent sous la main  comme du chewing-gum  nous disait maman !

 

 former 3 ou 4 boules selon le diamètre que vous désirez pour les abaisser en galettes de 2 cm d'épaisseur,

 

les laisser pousser sur un linge propre ,  elles doivent bien pousser mais pas trop pour ne pas prendre le risque de les voir s'affaisser à la cuisson  ou servez vous de plaque ou de tôles sur lesquelles vous aplatirez les galettes et les transporter à cuire sur le tajine, car c'est assez délicat à manipuler, les couvrir de torchons et de feuille de plastique ( astuce de maman récente ) car  elle utilisait des peaux de mouton par dessus les torchons en hiver, à l'époque il n'y avait pas de chauffage dans toute la maison familiale qui est immense.

 

Chauffer un tajine spécial galettes ou une crépière et poser vos galettes une à une,

 

délicatement pour qu'elles ne s'affaissent pas, retourner sur l'autre face et terminer la cuisson.

cuire le pourtour en tournant la galette sur le tajine ou en l'introduisant entre le tajine et le feu, ne pas brûler , c'est très rapide !

 

Accompagne toutes sortes de soupes, de mloukhia, tbaikha déjà postée, jeri bel foul ect...

 

  http://zika.blog4ever.com/mloukhya

tbaikha

 

 matlouegalette levéessemoule de blé dur , matloue el hout frit  galettes du terroir Bônoispain maison ,kesra-rakhssisgalette, accompagnement 

 

 

 



23/10/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi