CUISINE DE ZIKA

JARI / CHORBA FRIK OU KORSSA

 

 

JERI / JARI OU CHORBA FRIK  OU KORSSA  RECETTE INEDITE du terroir Bônois, 

n'est connue que de certaines villes de l'Est Algérien exclusivement ! 

Je la publie à la demande de mes fans et de Français d'Algérie qui ont vécu à Bône ! 

Chorba ou jari bel korssa ou bel frik, deux recettes en une et pour ramadan éventuellement ! Recette de korssa à suivre .

 

    

   

 

Le jéri / jari, chorba ou soupe au frik, blé tendre vert de l'année en cours, débarrassé d'éventuels déchets ou graines des champs, lavé, séché à l'air libre, puis torréfié légérement et concassé  selon le calibre désiré et tamisé pour le débarrasser du son. 

Le jéri se prépare exclusivement avec du mouton, 

Le jari  frik se sert surtout lors des fêtes et occasions familiales et religieuses, car il est revient cher par rapport à son prix de revient outre la préparation avant de l'emmener chez le meunier, celui du commerce n'a absolument rien à voir ! 

 Pour celui bel korssa, sorte de petites pâtes roulées plus ou moins longues entre le pouce et l'index à partir d'une pâte à la semoule , sel et eau, façon graytlia, en général , tous nos jari sont épaissi avec la korssa traditionnellement, jéri bel foul, jeri b dabcha typique aux Bônois, parfois on utilise du riz, jéri b rawz, on varie ermou ( pâtes pour lier la soupe ). A ne pas confondre avec la rechta qui est faite de la même pâte mais étalée au rouleau ( karass ) , puis pliée encore humide et coupée en lanières fines.

 

jari frik01.jpg

Préparation:

Donc il vous faut :

de la viande,

1 oignon haché,

1 à 2 branches de céleri,

coriandre fraîche, 

pour 6 personnes environ 1 tasse de frik  ou  100 g de korssa plus ou moins , selon l'épaisseur souhaitée

1 poignée de pois-chiches,

2 cs de concentré de tomates pleines + ou - si vous voulez que se soit plus rouge,

1 à 2 piment forts verts juste pour le goût

sel, poivre,

1 cc   de menthe séchée.

 

 Préparation: 

Commencer par faire revenir la viande,  l'oignon, les branches de céleri et coriandre hachés menu

laisser suer et fondre ,

allonger avec environ 2 l d'eau, ajouter les pois-chiches trempés,

le frik lavé s'il était exposé à l'étal, couvrir et laisser mijoter à petit feu.

Surveiller la cuisson ,

ajouter le concentré de tomates dès que la viande et les pois-chiches sont cuits, ajouter de l'eau si la soupe est trop épaisse

sinon laisser encore cuire en ajoutant les piments forts, saler, poivrer,

donner encore quelques bouillons puis retirer du feu , parsemer de menthe fraîche et de coriandre fraîche .

 Pour el korssa, même façon, sauf qu'il faut l'ajouter vers la fin dès la cuisson de la viande et pois chiches, car elle ne supporte pas une longue cuisson, hors du feu, parsemer de coriandre fraîche ciselée et de menthe en poudre

Dans le temps le frik était réservé aux grandes fêtes et cérémonies familiales et religieuses, on utilisait,

plutôt de la vermicelle, des langues d'oiseaux , du riz, la korssa .

Le frik est devenu un peu cache misère ces dernières années avec le flux des travailleurs et d'autres exilés de la colonisation venus de toute l'Algérie les uns pour travailler avec l'ère de l'industrie à Bône, et d'autres préférant s'installer dans la ville et ont occupé les maisons des colons abandonnées, tout ce monde a pris beaucoup de notre culture gastronomique et culturelle, l'ont quelque part défigurée en l'utilisant car ne connaissant pas nos finesses et nos us et coutumes, je relate des faits réels car je suis issue d'une famille citadine Bônoise de souche !

Notre cuisine diffère de celle du reste de l'Algérie, il y a des similitudes dans le Constantinois et l'Algérois de part les origines Turques des citadins des ces villes, mais notre cuisine reste typique !

 

 jéri / jarichorbasoupe du terroir Bônois , ramadan ,  soupe traditionnellerecette inédite , frikblé vert torréfié et concasséchorba Algérienne ,

 



18/09/2011
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Cuisine pourraient vous intéresser