CUISINE DE ZIKA

CHAKHCHOUKHA BÔNOISE OU ÉMIETTÉ DE GALETTE EN SAUCE

Chakhchoukha Bônoise ou émietté de galette fine citadine en sauce blanche au poulet ou à l'agneau est un plat de pâtes traditionnelles faites maison , un plat festif de l'est algérien particulièrement que l'on présente aussi lors de réunions familiales et amicales ainsi que pour les weekend.

Il est en sauce rouge dans nos campagnes , les préparations diffèrent d'une régions à l'autre à l'est algérien selon qu'elles sont du nord ( cuisine citadine ) ou des campagnes ! 

 

 

 

   Donc, il vous faut 1 à 2 galettes pour 2 à 3 personnes, c'est selon l'appétit de chacun,

 

viande ou du poulet : 1 morceau par personne,

 

1 gros oignon haché,

 

de la cannelle: 2 à 3 bâtons

 

 la cannelle en poudre noircit la sauce, du poivre, sel,

 

1 poignée de pois- chiches trempés la veille, 

 

du beurre frais fermier

 

 2 à 3 cs  smen ( beurre fondu et clarifié que l'on conserve),

 

piments forts frits

 

1 cs ou plus de concentré de tomates pour ceux qui préfèrent une sauce rouge.

 

   Pour les galettes,

 

il faut environ 1 kg de semoule moyenne ( on obtient 4 galettes moyennes )

 

 du sel et de l'eau, ceci est pour la recette traditionnelle, à présent,

 

certains ajoutent 1 à 2 cs d'huile mais je n'en vois pas la nécessite 

 

 Préparation

 

Mélanger tous les ingrédients , former une boule et laisser reposer 1 demi heure au moins,

 

ensuite reprendre la pâte et la pétrir longuement, j'ai oublié de vous dire que la pâte doit être

 

dure. Diviser en 4 boules couvrir  et laisser reposer. Former des galettes fines et cuire sur un

 

tajine spécial galettes, une tôle ou une crêpière , puis émietter tout menus, d'où son nom chakhchoukhet edfar, car émiettée avec les ongles du bout des doigts !

 

 

 

 

   D'autre part, mettre la viande dans un faitout avec l'oignon haché,  le smen, poivre

 

cannelle, faire revenir, il faut que l'oignon fonde, mouiller avec 1,5 ou 2 litre d'eau, ajouter les

 

pois-chiches, couvrir et laisser cuire, ne saler qu'une fois les pois-chiches cuits. Pendant que la

 

sauce mijote, mettre la chakhchoukha dans le haut d'un couscoussier et la passer à la vapeur 1 fois si elle est fraîche du jour.

 

2 fois si elle a été préparée quelques jours auparavant et mise à sécher à l'air ou placée au congélateur

 

verser dans une auge en bois

 

ajouter le beurre fermier environ 30 g ou plus, arroser de sauce qui doit être

 

absorbée,

 

 

la chakhchoukha doit être tendre et non imbibée de sauce

 

On fait braiser dans une grande poêle avec un morceau de beurre( njamrou ) pour faire absorber la sauce , ainsi chakhchoukha est plus savoureuse

 

servir avec les pois-chiches , la viande et les piments frits et des œufs durs éventuellement

 

n'hésiter pas à arroser si nécessaire.

 

On accompagne nos plats de pâtes traditionnelles de leben toujours de la ferme !

 

 chakhchoukachakhchoukhet edfarchakhchoukha bônoise, sauce blanchepoulet-agneauterroir bônois, cuisine-algérienne



18/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi