CUISINE DE ZIKA

Sucrés


HRISSA HLOUWA

  

HRISSA

   

 Une recette Tunisienne inratable, çà n'est pas évident de réussir la hrissa, celle là je l'ai prise chez mon amie Om Manou, facile, je l'ai réussi du premier coup, la prochaine fois, je diminuerais la quantité de sucre 

 

 

 

 

AVANT CUISSON

 

 

 

 

 

APRES CUISSON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai utilisé de la semoule moyenne à défaut de la grosse semoule que je n'ai pas sous la main.

 

Il vous faut: 550g de semoule de blé, 450g de sucre, 1 verre d'huile (20cl), j'ai pris de la

 

margarine fondue, arôme d'amandes amères ( je n'en ai pas mis), eau de fleurs d'orangers.

 

 

Pour le sirop, il faut: 1,5 litre d'eau, 500g de sucre, eau de fleurs d'orangers, 1 jus de citron,

 

amandes pour décorer.

 

 

En principe comme dans  la recette originale, il faut mélanger le sucre et la semoule la veille, bien

 

frotter, ajouter les arômes et l'huile et laisser reposer toute une nuit. Le lendemain, arroser le

 

mélange avec 2 verres d'eau afin d'obtenir une pâte souple, ne pas pétrir, verser ds un

 

plat allant au four, égaliser l'appareil, découper des carrés  régulièrs, enfoncer les

 

amandes puis enfourner à 200°, 45 mn, retirer du four dès que la harissa prend une belle

 

couleur, puis arroser avec le sirop que vous aurez préparé au préalable en 3 étapes, laisser

 

absorber le sirop ds le four éteint, déguster, c'est très bon, moi je n'ai pas attendu toute une

 

nuit pour faire ma harissa qui a presque été engloutie le jour même!!!

 

 

Avec de la grosse semoule elle aurait été meilleure, je pense.

 

 

Mon mari qui est Algérois appelle cela qualb ellouz, entre 2 couches de pâte il y a une couche

 

d'amandes moulues, c'est ainsi qu'on la prépare à Alger. La grosse semoule est necessaire.


26/06/2015
2 Poster un commentaire

RIZ AU LAIT

      

        Voilà un bon petit riz au lait, nourrissant et sain, bien pratique pour les enfants, à prendre également le soir quand on a la flemme ou qu'on a pas envie de faire la cuisine, autrefois, quand on était enfants on le prenait le soir et on adorait.

 

 

 

 

 

      Il faut:

 

   1 litre de lait + 3 cs de lait en poudre, 200g riz lavé et trempé ,  1 pincée de sel, 5 cs de sucre ou plus pour ceux qui aiment bien sucré.

 

    Verser le lait + le lait en poudre avec la pincée de sel dans une cocotte à fond épais ou utiliser les marmites anti adhésives, porter à  ébullition et verser le riz, et remuer sans cesse afin d'éviter que le riz n'attache au fond de la cocotte, le riz deviendra onctueux, c'est assez long, n'hésiter pas à ajouter du lait  si vous sentez que le riz n'est pas cuit, ajouter le sucre à mi cuisson et continuer la cuisson jusqu'à ce que le riz épaississe.

 

    Pour les moins patientes, ajouter une grosse cs de maizena diluée dans un peu d'eau, laisser encore cuire 5 mn environ. Retirer du feu et servir.

 

    Le riz au lait se sert nature à la différence du m'halbi ( riz lavé, séché et concassé) qui est parfumé à la fleur d'oranger et décoré de cannelle. Déjà posté sur le blog.

    

 

  


12/05/2012
5 Poster un commentaire

M'CHAHDA

 

 

CRÊPES D'ANNABA

 

  

 

 

  

 

 

   

 

 

La plupart du temps, quand je prépare du jéri, je fais de la salade de poivrons grillés et des

 

m'chahdas en dessert, çà fait le bonheur de mon jeune fils! Eh oui , je suis heureuse de le voir

 

tout engloutir, ne croyer pas qu'il en soit obèse pour autant.

 

 

De la semoule moyenne, environ 500 g, 1 oeuf, sel, 1cc de levure instantannée, de l'eau tiède.

 

 

Mélanger tous les ingrédients ensemble, en faisant des mouvements circulaires avec la paume

 

de la main afin d'obtenir une pâte homogène ni épaisse ni coulante, il ne faut pas trop pétrir

 

pour éviter la libération du gluten. Laisser reposer. La pâte aura la consistance des crêpes ou

 

des pancakes.

 

 

Cuire sur une tôle en métal lourd, cuivre ou autre, mais pour celles qui ont une crépière, c'est

 

encore mieux, en déposant par petites louchées la pâte qui ne doit pas couler, à la manière des

 

crêpes de la Chandeleur.

 

 

Servir avec du beurre frais , miel ou sucre.


28/09/2011
0 Poster un commentaire

M'halbi, riz concassé au lait et fleur d'oranger

 Recette du terroir Bônois, mhalbi et une sorte de crème de riz, mais là, le riz est trié, lavé, séché à l'air et concassé, mais non réduit en poudre, est servi pour les soirées ramadanesques, certaines fêtes, en fin de soirée tel que circoncision par exemple, lorsqu'elle est organisée pendant ramadan!

 

 

 

 

 

  Pour 1 litre de lait, il faut:  

1 bonne tasse à café de riz lavé, séché à l'air et à peine concassé au moulin à café,

4 cs de sucre, sucre au goût

quelques gouttes d'extrait de fleur d'oranger,  

1 verre d'eau,

cannelle pour décorer.

 

Verser 1 verre d'eau dans une cocotte à fond épais, le riz et la pincée de sel,

 placer sur feu doux et remuer,dès que çà devient consistant,

ajouter le lait petit à petit, ne pas cesser de remuer, c'est le seul hic!!!

Ajouter du lait si le riz absorbe rapidement le liquide,

terminer avec le sucre et laisser cuire sans cesser de remuer pour éviter que cela caramélise,

ajouter la fleur d'oranger en dernier,

 sortir du feu et verser rapidement dans des assiettes , décorer avec de la cannelle.

 

 

 

 

 Le décor reste toujours au goût de chacun!

  Vous pouvez parsemer de pistaches, de noix ou d'amandes broyées.


17/04/2011
0 Poster un commentaire

PATATES DOUCES

 

PATATES  DOUCES

 

 

 

Brosser et laver des patates soigneusement, les piquer ou enfoncer des

 

brochettes métalliques

 

à l'intérieur des patates puis enfourner à + de 200° pendant 1 h 30 mn à 2h selon la grosseur

 

des patates. Consommer tiède. 

 

 

 


05/03/2011
0 Poster un commentaire